Espace Prière

Migrant

La Question des Migrants -  07/09/2015

Déroulement

2° priorité du 29° chapitre général de 2012

 

La promotion 'et l'engagement pour la justice sociale

En lien avec l'Évangile, notre Constitution oriente prioritairement notre mission vers les laissés-pour-compte de notre temps. Le chapitre général, face aux situations de souffrances et de marginalité affectant les plus défavorisés de notre temps, exhorte tous les Viateurs à prendre des initiatives en faveur de la justice sociale.

Migrants

Voici donc l’autre visage de la migration. Des familles entières avec de jeunes enfants, des personnes âgées et des handicapés. Ils crient. Ils débarquent par à coups, saucissonnés dans leur gilet de sauvetage orange, exténués et abattus par le soleil de midi. Le sel leur brûle les lèvres. Serrant fort leurs enfants et leurs affaires, ils arrivent déshydratés, parfois victimes de crise d'anxiété. Mais après quelques minutes de désorientation, leurs visages dessinent une esquisse de sourire, et les larmes provoquées par la peur se changent en pleurs d'espoir. Sur ces plages clandestines, un futur meilleur commence aujourd'hui.

À midi, une petite tache noire est apparue entre les côtes turques et grecques. En quelques minutes, de nombreuses têtes et de petits scintillements orange se détachent. Petit à petit, on devine le sillage d'écume ouvert par la proue d'une embarcation qui s'approche sous le ciel immense et se dirige, vacillante, vers la plage, virant de bord de façon inespérée comme si personne ne la contrôlait. Lorsque le bateau gonflable arrive à 50 m de la terre ferme, Fouad pose son fils d'à peine 2 mois sur ses épaules, le secoue et crie avec une joie infinie: « Liberté ! » Plusieurs hommes reprennent en chœur et, dans l'euphorie, se lancent à l'eau la tête la première avant de toucher terre.

 

Enfin, la terre ! Enfin, l'Europe ! Une majorité des migrants parcourent dans des barques de fortune les 14 km qui séparent la côte turque des plages touristiques aux douces vagues de l'île grecque de Lesbos et débarquent chaque jour dans cet état de jubilation. Mais alors que certains célèbrent leur arrivée, d'autres sont saisis de frayeur en voyant les derniers mètres qui les séparent du rivage. Parce qu'ils ne savent pas nager ou parce qu'ils craignent pour leur enfant en bas âge, cette crainte se transforme en panique au maillent où le fond du bateau instable choque contre les rochers.

Selon les Nations unies, plus de 225000 immigrés sont, comme eux, arrivés en Europe en traversant la Méditerranée depuis le début de l'année, parmi lesquels plus de la moitié, environ 1240001 accostent en Grèce, principalement sur les îles de Lesbos, Kas, Chios, Samos et Leros. Soit le mouvement de réfugiés le plus important depuis la Seconde Guerre mondiale.

 

texte de la revue « La Vie » n° 3652 page 38.

 

Exode (10, 19-20) : "Tu n'exploiteras ni n'opprimeras l'émigré, car vous avez été des émigrés au pays d'Égypte. Vous ne maltraiterez aucune veuve ni aucun orphelin. Si tu le maltraites et s'il crie vers moi, j'entendrai son cri, ma colère s'enflammera, je vous tuerai par l'épée, vos femmes seront veuves et vos fils orphelins".

Deutéronome (22,20-22) : "Le Seigneur votre Dieu qui est le Dieu des dieux et le Seigneur des seigneurs, grand, puissant et redoutable, l'impartial et l'incorruptible, c'est lui qui rend justice à l'orphelin et à la veuve, et qui aime l'émigré en lui donnant du pain et un manteau".

Deutéronome (24,17) : "Tu ne biaiseras pas avec le droit d'un émigré ou d'un orphelin. Tu ne prendras pas en gage le vêtement d'une veuve".

Deutéronome (24,19) : "Si tu fais la moisson dans ton champ, et que tu oublies des épis dans le champ, tu ne reviendras pas le prendre. Ce sera pour l'émigré, l'orphelin et la veuve, afin que le Seigneur ton Dieu te bénisse dans toutes tes actions".

Isaïe (1,17; 23) : "Faites droit à l'orphelin, prenez la défense de la veuve... Venez et discutons: Ville de Jérusalem, Tes chefs sont devenus complices des voleurs. Ils courent après les gratifications. Ils ne rendent pas justice à l'orphelin et la cause de la veuve n'arrive pas jusqu'à eux... Je saurai faire revenir tes conseillers et tes chefs comme autrefois; j'éliminerai tous les déchets et tu redeviendras "Cité-Justice" et "Ville-Fidèle". Quand aux déchet je les éliminerai".

Jérémie (22,3) : "Ainsi parle le Seigneur : 'Défendez le droit et la justice, délivrez le spolié de la main de l'exploiteur, n'opprimez pas, ne maltraitez pas l'immigré, l'orphelin et la veuve, ne répandez pas de sang innocent en ce lieu!'"

 Ezéchiel (22,7) : "Chez toi, on méprise père et mère ; au milieu de toi, on fait violence à l'émigré; chez toi, on exploite l'orphelin et la veuve... Ton cœur tiendra-t-il, tes mains seront-elles fermes, les jours où j'aurai affaire à toi ? »